Jour 3 : Partir de Zero Et devenir entrepreneur

Posted on: 29 octobre 2016, by :

 

Hier, tu as appris à te mettre dans le bon état d’esprit pour réussir dans cet article (Jour2)

Mais tu as vu également qu’une des clés pour l’entrepreneur est de trouver un problème pour le résoudre.
 
Car qui trouve un problème ou une douleur vive trouve :
 

  • Un marché pour son service ou produit d’information.
  • Le meilleur service à proposer pour sa prestation.

 
En business, le plus dangereux est d’essayer de « deviner ».
 
Et une douleur ne se devine pas, elle se repère !
 
Comment ?
 
Commence par restreindre tes choix en te demandant : « Dans quoi aimerais-je travailler ? »
 
Liste 2 ou 3 domaines qui te branchent. Puis en fonction de tes meilleures compétences et qualités, choisis celui auquel tu crois le plus. Celui dans lequel tu te sens capable de t’investir au quotidien.
 
Tu n’as plus qu’à t’y connecter…
 
Contacte les gens qui s’y trouvent par mail, téléphone ou n’importe quel autre réseau pertinent sur le net et trouve leurs douleurs.

image
 
Quelle est la meilleure manière de faire ?
 
Discute simplement avec ces personnes, vas-y sans peur ! Car tu n’es pas là pour leur vendre mais pour obtenir de l’info.
 
Tu seras surpris de voir combien les gens aiment parler de leurs problèmes.
 
Un élève me disait récemment :
 
Pour être honnête, j’avais un peu peur au début… J’étais tellement nerveux que je ne voulais contacter personne, pensant qu’on allait me prendre pour un vendeur de tapis. Mais J’ai fait ça 2h par jour et ça n’a jamais été le cas.
Lorsqu’on essaye d’aider les gens, ils trouvent ça sympa et prennent plaisir à parler de leurs problèmes avec quelqu’un qui les écoute.
 
Décèle et comprends les douleurs des gens pour :
 

  • Identifier ton marché.
  • Identifier les attentes précises de ton futur client.

 
Bien entendu, il y aura sûrement des solutions ou des prestataires existants déjà en place.
 
Mais les gens aiment avant tout être écoutés, compris et veulent des remèdes personnalisés capables de rendre leur vie meilleure.
 
Sache leur apporter cela et tu te démarqueras.
 
(Remarque que tu n’as pas besoin de site internet, de logo ou de cartes de visite pour réaliser toutes ces choses.)
 
Quoi leur dire pour instaurer le dialogue ?
 
Que tu souhaites simplement connaître leur plus grand problème lié à leur domaine d’activité (celui que tu as choisi).
 
Un petit message suffit, c’est même important qu’il soit assez court !
 
Exemple :
 
Objet : Question anodine…
 
Salut [prénom],
Je suis en train de faire des recherches sur la manière dont les personnes très prises par leur travail se nourrissent.
Par curiosité, quels sont les problèmes que vous trouvez particulièrement dérangeants à ce sujet ? Que ce soit au niveau de ce que vous mangez, comment ou avec qui…
 
Je ne veux pas vous spammer ou essayer de vous vendre quoi que ce soit, j’essaye juste de comprendre quelle douleur vous pourriez ressentir devant cet état de fait.
Je serai ravi d’avoir un retour de votre part, même si ce n’est qu’une petite phrase.
Merci d’avance !
 
[Mon prénom et nom]
[Mon téléphone]
[Mon LinkedIn]
 
Environ 15 à 20 % des gens répondent et c’est à eux qu’il faudra continuer de s’adresser, par téléphone ou par Skype dans la mesure du possible. Et si tu peux les rencontrer en face à face, c’est encore mieux.
 
Spécifie bien que ce contact ne sert qu’à récupérer davantage d’infos. Puis, trouve la solution à leur principal problème : donne-leur le bénéfice de ton entrevue.
 

image
Tu es là pour les aider. Ainsi, tu ne passes pas pour un vendeur.
 
Que demander de plus ?
 
Commence large puis creuse avec autant de questions que tu trouveras. Comme :
 

  • « Quel est votre plus grand problème avec ceci au jour le jour ? »
  • « Qu’est-ce qui vous prend le plus de temps avec ceci ? »
  • « Quelle solution avez-vous essayé de trouver sans succès ? »
  • « Qu’est-ce qui vous frustre le plus dans tout ça ? »

 
Les blancs sont une bonne chose car ils leur laissent le temps de réfléchir. Demande alors : « Quoi d’autre ? Dites-m’en plus ? »
 
…Et attends entre chaque réponse. C’est à la quatrième que tu obtiendras les aveux les plus précieux, quand la douleur la plus profonde ressortira.
 
Demande aussi :
« Si vous aviez une baguette magique, que feriez-vous pour remédier à votre problème ? »
 
Si tes contacts savent exactement ce qu’ils veulent alors cela vaut de l’or.
 
À force de recoupements, tu commenceras à trouver :
 

  • Des douleurs communes à un groupe de personnes attachées à ton marché.
  • Les problèmes les plus importants d’un prospect susceptible de demander tes services en freelance.

 
Et c’est à ce moment-là que tu penseras à une solution.
 
Exemple pour un service :
 
Je remarque une majorité de cadres supérieurs célibataires trop occupés pour préparer leur dîner qui n’en peuvent plus de manger du junk food.
 
Ma solution : leur faire livrer des plats équilibrés et faits maison tous les soirs.
 
Exemple pour une prestation freelance :
 
Mon prospect est un blogueur qui fait de très bons articles de fond mais a beaucoup de mal à multiplier le nombre d’inscrits à la newsletter de son site.
 
Ma solution : augmenter la conversion de ses lecteurs en abonnés.
 
En ayant su trouver leur douleur la plus profonde, tu as défini le problème mieux que tes prospects ne le feront jamais.
 
Ils constateront alors qu’avec ta solution tu disposes du remède parfait, base idéale pour créer ton produit ou service.
 
Et là, ils viendront naturellement à toi ou accepteront de prendre en considération ton offre ciblée.
 
Reste à savoir sous quelle forme tu dois la leur proposer…
 
C’est ce que nous verrons demain.

 


C'était « Jour 3 : Partir de Zero Et devenir entrepreneur »

signature-fenix

A très bientôt ...

 

PS : Découvrez quelques conseils régulièrement dans votre boite mail :

fleches

kilos-sante-banniere-web-970px-X-428px-perte-de-poids-2

 

Si cet article « Jour 3 : Partir de Zero Et devenir entrepreneur » vous a plu, cliquez sur « j’aime» Partagez-le à vos amies sur les réseaux 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *